la garde imperiale Index du Forum


Neiht mise a jours Préface

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la garde imperiale Index du Forum -> Le Messe -> Archives du Messe
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Neiht


Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2012
Messages: 2

MessagePosté le: Mar 13 Mar - 13:02 (2012)    Sujet du message: Neiht mise a jours Préface Répondre en citant

 
"dans l'attente de la préface"
Bien qu'il y à des chose qui me tarde de vous dire, je reviendrai sur la préface plus tard car je ne veut pas agir sur le regarde des personnes qui partagerons cette histoire avec Neiht pour le moment.
"Fin de la préface provisoire"
 

Préface :


Avent toute chose j'aimerai vous dire un mot :


 "BONJOUR"  *ouf ça y est, c'est dit*


Cela vous fera sûrement sourire mais je vous assure que c'est très dur de ne pas pouvoir le dire.
Surtout quand des gents que vous apprécié vous le disent ( tout comme au revoir , bonne nuit) et que vous ne pouvez pas leur répondre c'est une vrais torture.
(Oui je parle Arlé Smile pour répondre au commentaire de l'autre poste ou je ne peut pas répondre du au droit du forum  je vous remercie pour vos commentaires)

Non non je boude pas *sourit , mon silence viens de la création de ce curieux personnage "Neiht" .
Tout comme le fait que je n'est pas fait cette Préface des le départ, et que je n'es parlez à personne.
J'aime laissé les histoires s'écrire comme une vie ou l'on ne sais pas de quoi elle sera faite.
Pour cela je joue le rôle de Neiht avec ses contraintes pour lui donner vie.
Et écrire en hrp était le meilleur moyen d'influencer sa vie.
Donc sachez que je n'ignore personne et que j'apprécie partager du temps avec vous, malgré mon silence.

Je suis aussi agréablement surpris que après plus de 15 jours sans que je parle, beaucoup non pas ignoré la petite Elfe, et continu à lui dire bonjour.
Ça fait vraiment plaisir.

De mon coté je ferais tout pour que vous passez tous de bon moment (drôle , amusent , tendre, passionnent) avec la petite Elfe.
Si un jours vous avez l'occasion de faire vivre une Neiht vous verrez qu'on ne voie plus la parole pareille et le silence comme une prison d’où ont cherche un moyen de sortir pour communiquer.
Mais ces une expérience intéressante à vivre, et j’espère être excusé pour des choses qui seront mal interprété, ou fait maladroitement.

Mais bon chute .... voyons comment ce poursuit l'histoire.
En plus je crois quelle est amoureuse, sa risque de compliquer les choses. Smile



I) Introduction
 
C'était un soir d'hiver,
Neiht parcourait les ruelles de Hurlevent à la recherche d'un endroit chaud pour s'abriter du vent.
Un vent glaciale qui envahissait les murs de la citadelle.
Les portes, les fenêtres , toutes les maisons se fermais calfeutré la plus part avec des couvertures placée entre les volets.
La nuit envahissait la ville,
Tremblante et a bout de force, la petite Elfe qui marchait fini par se poser sur le sol glacé d'une ruelle pour y passer la nuit.
Le visage gelé, elle se blottie dans le morceau de cuire qui lui servais d'habit pour  ce protéger.
Ses yeux se fermaient doucement au sifflement du vent, quand quelque chose toucha sa jambe.
Neiht baissa la tête et vue un morceau de papier froissé qui avait été balayé par le vent.
Elle ramassa le papier, et le regarda ... longtemps ... , très longtemps, jusqu’à ce que ses yeux se ferme emporté par la fatigue et le froid.
 
Il n'y avais plus un bruit dans la ville,  même le vent ce rendu silencieux et laissa place
au silence d'une nuit noir et sans lune.
 
Au petit matin, les rayons du soleil éclairas la capitale sur un tapis de neige tombée pendent la nuit.
Les habitants ouvraient les volets de leur maison avec émerveillement, et cette bonne odeur de pain chaud qui s’échappait des fournil envahissaient la ville.
Neiht fut réveillée par le chahut d'enfants qui sautaient plus loin dans la neige.
Engourdie par le froid et recouvert de neige, la petite Elfe resta un instant assise tenant encore le papier de recrutement de la garde dans sa main.
Elle ne l’avait pas lâchée de la nuit.
 

II) Une journée dans la Capitale
 
Comme chaque jours, Neiht commença sa journée chez le Boulangé du vieux quartier.
Elle passait la porte de la boulangerie et sans dire un mot, attendait le regard posé sur le grand four de pierre.
La femme du boulangé ce tenais derrière un comptoir en bois où était posé un paniers remplit de brioches  accompagné de quelques œufs.
Et comme chaque jour.
Elle sortait un pain de la veille de dessous du comptoir et le lançai à la petite Elfe en disant.
 
-          Tien.. celui la, tu me le volera pas!
 
Alors la petite Elfe regardai la vendeuse en souriant accompagné d’un petit hochement de tête avent de sortir de la boulangerie avec sa boule de pain.
 
D’habitude Neiht s’installe à coté de la fontaine du palais de la ville pour manger son morceau de pain.
Mais ce jours là, Neiht  s’arrêta à l’auberge  de la vielle ville.
Une vielle auberge, un peut poussiéreuse mais ou la petite Elfe pourrait ce réchauffer.
L’auberge était vide.
Neiht se mis à une table où elle posa soigneusement la feuille de recrutement de la garde qu’elle regarda en mangeant sa boule de pain.
Après plusieurs minute, les mains réchauffées et le ventre plein, Neiht tapa du poing sur la table d’un air décidé.
Une voix retentis a ses oreilles.
-          Ta un problème l’Elfette ?
Absorbée dans ses pensées, la petite Elfe n’avais pas vue que l’auberge c’était rempli…
Neiht tourna la tête vers les deux humains qui étaient appuyé au comptoir et toute gênée elle secoua la tête.
- Aurais tu perdu ta langue ... *accompagné d'un rire d'ivrogne*
La petite Elfe baissa la tête sans rien dire et les deux humains plus attiré par la bouteille posé sur le comptoir, reprirent leur conversation.
Pourtant l'humain ne c'était pas trompé, Neiht ne parlais pas.
Muette de naissance ou peut être avait elle jamais appris.
Personne n'avais jamais entendu le son de sa voix.
Mais cela ne décourageai pas notre petite Elfe qui avent de sortir de la taverne pris un petit morceau de bois noirci de la cheminé et signa le papier d'engagement de la garde.
Et d'un air décidée elle partie parcourir les rues de la capitale à la recherche d'un garde impériale.
 
 

III) Un contacte difficile
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Mar - 13:02 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la garde imperiale Index du Forum -> Le Messe -> Archives du Messe Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation